(French below)

Recently, the University of Strasbourg decided to start using Wooclap during its lectures.

The University of Strasbourg is a French university located in Strasbourg, in the Alsace region. It is the second largest French university with more than 48,000 students and about 4,000 researchers.

The university observed that lectures held in large rooms were often not very interactive and that, most of the time, students were in a very passive learning position of "knowledge consumers". Based on this, the University of Strasbourg decided to develop more interactive lectures .

"It is important to us to encourage more participation"

"We are aware that the context of a course with lots of students can be discouraging for shy students who struggle to speak up or ask questions. That is why it is important for us to encourage more participation. So far, very few tools have been available. We used color paper or freehand votes, but it was very limited in terms of opportunities" says Leslie Faucheux, the project manager for entrepreneurship and business relations.

"During 10 years of teaching, my colleague has always tried to make her lessons more lively and interactive, which is why she offers "oxygen bubbles": these are “break” times during the lesson where she introduces a problem or a topical subject in order to make the students debate with each other. But until now, she did this with "what is at hand". Now, she uses Wooclap to create the "oxygen bubbles" that students are so fond of!"

"For my part, I am more inclined to use Wooclap for its opinion polling application to understand students' needs in terms of knowledge."

The University and technology

According to the University of Strasbourg, new technologies represent a genuine opportunity for universities because they allow teaching methods to diversify. They adapt to different audiences, especially younger generations (generation Y and millennials) who have a different relationship with the acquisition of knowledge and its speed of access.

These technologies further democratize access to knowledge by enabling remote audiences to access education (distance education development, telepresence robot, immersive video conferencing device).
They also allow teachers to question their way of teaching, by allowing them to adapt to the changing public and the changes in society.

Wooclap was also used at the University during the first lectures of the course, in order to evaluate the students' achievements. This lead to various courses being adapted, for example reviewing basic concepts. Then, during (mid-term) and at the end of the semester, Wooclap reappeared regularly to assess the acquisition of knowledge and to see what the students have retained in the long term.


Récemment, l'Université de Strasbourg a décidé de commencer à utiliser Wooclap durant ses cours.

L’Université de Strasbourg est une université française située à Strasbourg, en Alsace, et est la deuxième plus grande université française avec plus de 48 000 étudiants et environ 4000 chercheurs.

Partant du constat que les cours en amphithéâtre sont souvent peu interactifs et que les étudiants se retrouvent la plupart du temps dans une position d'apprentissage très passive de "consommateurs de savoirs", l’Université de Strasbourg a décidé de développer plus d’interactions.

"Il est important à nos yeux de susciter plus de participation"

“Nous sommes conscients que le contexte de cours en amphithéâtre peut être décourageant pour les étudiants les plus timides, qui n'osent pas prendre la parole ou poser des questions. C'est pourquoi il est important à nos yeux de susciter plus de participation. Jusqu'à maintenant, très peu d'outils étaient à notre disposition. Nous employions des papiers de couleurs ou les votes à main levée, mais cela restait très limité en termes de possibilités” nous dit Leslie Faucheux, chargée de projet entrepreneuriat et relations entreprises.

“En 10 ans d'enseignement, ma collègue a toujours essayé de rendre ses cours plus vivants et interactifs, c'est pourquoi elle propose par exemple des "bulles d'oxygène": ce sont des temps de pause dans le cours où elle introduit une problématique ou un sujet d'actualité afin de faire débattre les étudiants entre eux. Mais jusqu'à maintenant, elle faisait cela avec "les moyens du bord". Désormais, c’est avec Wooclap qu’elle met en place des “bulles d’oxygène” dont les étudiants sont si friands!”

"Pour ma part, j'ai plus tendance à utiliser Wooclap dans son application de sondage d'opinion afin de comprendre les besoins des étudiants en termes d'apport de connaissances."

L'Université et les technologies

Selon l’Université de Strasbourg, les nouvelles technologies représentent une véritable opportunité pour les universités car elles permettent de diversifier les méthodes pédagogiques et ce faisant de s'adapter aux différents publics, particulièrement les jeunes générations (génération y et millenials) qui ont un rapport différent à l'acquisition du savoir et à sa rapidité d'accès.

Ces technologies permettent de démocratiser encore plus l'accès à la connaissance gratuite en permettant à un public éloigné physiquement d'accéder à l'enseignement (développement de l'enseignement à distance, robot de téléprésence, dispositif de visioconférence immersive).
Elles permettent aussi aux enseignants de remettre en question leur manière d'enseigner. Cela leur permet de s'adapter à l'évolution des publics et aux mutations de la société.

Wooclap a également été utilisé à l’Université lors des premières séances de cours, afin de pouvoir évaluer les acquis des étudiants, cela menant à l’adaptation des premiers cours, en revoyant des notions de base par exemple. Ensuite, au cours du semestre (à mi-parcours) et en fin de semestre, Wooclap réapparaît régulièrement pour évaluer l'acquisition des connaissances et voir ce que les étudiants retiennent à long terme.


Shake up your training sessions !

Create your own account for free on www.wooclap.com

wooclap_logo_wooclap-no-bg.svg